Articles‎ > ‎

Devenez une meilleure amoureuse en cinq petits trucs

publié le 16 juin 2010 à 01:05 par Frédéric Six   [ mis à jour : 15 déc. 2011 à 00:50 ]

Au sortir d'une relation amoureuse, vous avez probablement deux réflexes aussi destructeurs que communs: la peur de rester seule à tout jamais et une tendance à vous reprocher l'issue fatale de votre histoire de coeur. Si cela est tout naturel, vous ne vous aidez pas à envisager l'avenir avec sérénité ni d'une façon constructive. Si vous êtes en couple, vous pouvez aussi tenter de garder en tête que vous êtes vous aussi responsable du bonheur qui se dégage de votre relation.

Si deux histoires ne sont jamais identiques, une bloggeuse à la Carrie Bradshaw, "divinecaroline", a néanmoins réussi à mettre le doigt sur cinq petits trucs qui pourraient bien vous aider à mettre toutes les chances de votre côté pour une meilleure prochaine fois. Si tous les torts ne sont pas de votre côté pour cette rupture-ci, vous pouvez toujours faire en sorte de devenir meilleure en amour. Ou de continuer votre relation en l'assainissant. C'est décidé, je deviens une meilleure petite amie!

1. Je fais un bilan par écrit tout simple:
Afin d'éviter de répéter
l'histoire, et donc les déceptions, il est important de faire le point sur des pistes d'explications de votre rupture et sur les leçons que vous pouvez tirer du passé. Vos ex vous auront au moins apporté cela, ce qui est déjà un pas constructif. Attrapez un papier et tracez trois colonnes; en tête de chacune, indiquez le nom des hommes avec qui vous avez partagé vos trois dernières relations. Sous chaque nom, dressez la liste des raisons qui vous ont fait craquer pour lui, même si cela vous semble anodin. Sous chaque petite liste, indiquez les motifs pour lesquels la relation a pris fin. Pas seulement "il m'a trompée", par exemple, mais aussi les raisons que lui vous a données.

Tirez ensuite les similarités qui se dégagent de ces rencontres et de ces ruptures. Y a-t-il des points communs, un profil d'homme pour lequel vous craquez, et des raisons semblables qui ont fait que l'issue n'a pas été celle espérée? Ou votre façon de vous investir dans la relation a-t-elle été identique? Vous êtes-vous retrouvée dans une même situation de besoin, d'attente, de fuite, de déception?

Souvent, réaliser qu'un schéma se reproduit ne fût-ce qu'en partie peut vous donner des clés sur les éléments de votre personnalité à étudier ou sur les comportements à revoir. Ce qui ne veut pas dire que vous êtes un monstre ou une psychopathe. Ni désespérée.

2. Cette fois, je garde mon identité et mon sens de l'indépendance.
Eh oui, beaucoup de relations trouvent leur terme ou leurs problèmes quand l'un ou les deux partenaires se perd(ent) dans son (leur) histoire amoureuse. Et il faut reconnaître que ce sont souvent les femmes qui souffrent de ce malaise. On rompt et on se rend compte qu'on a tout mis de côté à part son chéri. Vous étiez où, tout ce temps? Vous vous employiez à être une bonne amante, une bonne épouse, une bonne mère et vous avez oublié de vous retrouver vous.

Pas question de réitérer l'erreur. Non pas seulement parce que c'est difficile de se sentir vide en cas de rupture, mais parce que c'est bon pour votre relation en même temps que pour votre mental. Gardez des contacts réguliers avec vos ami(e)s et poussez votre chéri à faire de même. Une fois par semaine, voyez-les chacun de votre côté. Et quand vous faites connaissance avec sa bande de potes, cherchez en eux des centres d'intérêt qui vous rapprochent, plutôt que de voir tout ce qui vous empêcherait d'être de vrais amis. Vous vous sentirez mieux quand votre homme verra ses copains en les connaissant mieux.

Autre chose, ménagez-vous régulièrement, idéalement au moins une fois par semaine une activité personnelle et individuelle: sport, art, ou autre. Quelque chose qui vous ouvre l'esprit, vous fait changer d'air et vous enrichit ou vous détend. Même si sur le moment, vous avez la flemme de laisser votre amoureux, des activités séparées nourriront votre relation.

3. Cultivez le rire dans le couple.
Le rire indique à la fois le caractère sain et viable de votre couple. Un couple qui ne rit pas est un couple qui ne vit pas. Se regarder dans le blanc des yeux et vouloir vivre avec l'autre c'est bien. Mais s'amuser des mêmes petites choses, c'est la preuve qu'on a une complicité. Et c'est un bon exutoire, d'éclater de rire tous les deux. Alors n'ayez pas peur de faire le clown, si c'est dans votre tempérament, ou de lui faire une petite blague de temps en temps. Cela s'apprend, en plus. Si c'est votre moitié qui est le comique de service, ne le coupez pas dans son élan, mais apprenez à savourer son humour.

L'humour est une qualité non négligeable, on oublie parfois à quel point cela peut être une soupape de décompression dans le quotidien. De plus, les hommes rentrent à la maison avec plus d'ailes aux pieds quand ils savent qu'ils vont s'y amuser.


4. Plus confiance en moi pour plus lui plaire.
Vous êtes une fille, vous rêvez que ce monsieur lise en vous, vous propose le resto idéal pour une soirée à deux, regorge d'idées pour passer du bon temps. Et même si vous partez d'une bonne intention, sachez qu'eux ont parfois du mal à vous suivre et à répondre à vos envies, surtout si vous attendez qu'il les devine. La pression et la peur de vous savoir insatisfaite peut les paralyser.

Il vous demande où vous voulez manger? Soyez prêtes à proposer quelque chose! Idem pour le sexe. Les hommes adorent que les filles prennent les choses en mains de temps en temps, alors ne vous faites pas prier et prenez l'initiative. Voilà de quoi faire fantasmer votre chéri et montrer que vous n'êtes pas toujours dans l'attente. Il est important que l'un comme l'autre soyez le moteur de votre couple.

5. Témoignez votre enthousiasme
Cela va de pair avec la confiance en soi et en son couple, évidemment. Avoir confiance en soi mais être pessimiste n'est pas un atout. Ou en tout cas moins qu'être sûre de soi tout en étant toujours (ou presque) positive. Un mauvais jour, un mauvais sentiment vis-à-vis de quelqu'un arrive, ok, mais vous devriez exprimer en moyenne un mauvais sentiment toutes les dix réflexions positives. Etes-vous sûre que ce soit votre cas?

Si pas, changez de fusil d'épaule dès maintenant, cela vous servira tant en amour qu'en amitié ou au travail. Et vous serez plus optimiste en l'exprimant le plus souvent possible. Quand à votre homme, cela aura une bonne influence sur lui en même temps que sa projection dans le futur: une fille optimiste, positive pour une sortie ou des détails le sera aussi au fur et à mesure de la relation... et au lit, se dira-il rapidement. Et ça c'est un sacré atout à votre actif. Il n'y a plus qu'à!

(acx)

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1520/Sexe-Relations/article/detail/1114233/2010/06/05/Devenez-une-meilleure-amoureuse-en-cinq-petits-trucs.dhtml